Une chaîne de fabrication textile à visage éthique

les belles canailles - une chaine engagée - dessous de fabrication - chaine locale - transparente - maîtrisée

Le concept Les Belles Canailles est né en partie d'une volonté de fabriquer du textile sur une chaîne engagée. 

Né dans les 80's, j'ai grandi dans la campagne bretonne avec l'idée de devoir préserver cet environnement. Ce respect de la nature m'a été transmis par l'école, par une grand-mère vivant au rythme des saisons et par une soeur empreinte de conscience écologique. Plus tard, en vivant mes premiers pas d'adulte, je prenais doucement conscience que cet héritage était en totale contradiction avec ce que m'offrait la société. 

Cette société qui se dessinait sous mes yeux, me poussait à consommer toujours plus de produits (vêtements, cosmétiques, électroménagers...) conçus en majorité à partir de matières premières synthétiques (fibres synthétiques, cosmétiques à base de paraben, appareils ménager en PVC) nocives pour notre santé et notre environnement. En l'espace de deux décennies, j'ai vu la qualité de ces biens de grande consommation se dégrader à mesure que notre éco-système se déréglait.

Cette période correspond à l'âge d'or d'un modèle économique dont les fondement repose sur une production de masse exempt de conscience environnementale et humaine. C'est chercher à produire toujours moins cher dans des pays ateliers où les ouvriers travaillent à des cadences infernales sans règles élémentaire de sécurité et ce pour des salaires ne leur permettant pas de vivre décemment. C'est exploiter une activité sans tenir compte de son coût environnementale et humain. 

On commence aujourd'hui à mesurer l'impact d'un tel modèle sur tout notre éco-système (avec la pollution des sols des eaux et de l'air, la disparition des insectes pollinisateurs, le dérèglement climatique...). Un bien lourd fardeau laissé aux générations à venir. 

En devenant mère en 2011 puis en 2013, j'ai ressenti le besoin de participer à la construction d'un modèle économique plus en phase avec les enjeux du 21ème siècle à l'image de Patagonia et La révolution textile. Etant une passionnée de textile,  je me suis penchée plus particulièrement aux problématiques de cette chaîne. Le fil conducteur de ce cheminement était : comment fabriquer du textile en préservant au maximum l'environnement ?  

Entre 2013 et 2016 je me suis plongée dans cette filière pour en comprendre les points noirs. J'ai compris en autre que le problème de fond vient d'une vision à court terme du produit. Il y a aussi une problématique de conception : fermer les yeux sur les dessous d'une chaîne destructive de son environnement et des humains qu'elle fait travailler. 

Entre 2017 et 2018 j'ai cherché les alternatives en me tournant vers un sourcing de matières naturelles et d'une production locale. Au fil de mes rencontres avec ces acteurs, j'ai pu tissé avec eux les contours de cette chaîne locale à visage humain. 

 

 Que diriez vous d'aller à la rencontre des ces acteurs passionnés et passionnant issus de la filière textile française ? 

 

les belles canailles - une chaine engagée - dessous de fabrication - chaine locale - transparente - maîtrisée