Mon parcours créatif : un cheminement ponctué de rencontres

Mon parcours créatif est avant tout un cheminement dont je ne connais pas la destination.
Je me laisse guider par mes ressentis, j'explore ce qui m'anime, je chemine.
Je nourris ce cheminement par des lectures, des voyages, des rencontres.
De ces explorations naissent des projets que j'ai à coeur de vous partager.  

 

La couleur 

Depuis l'enfance, un lien subtil m'unit à la couleur, elle est l'expression de ma sensibilité. J’aime aussi l’idée qu’elle puisse influencer l’état émotionnel. Avec un Bac ES en poche, j’ai eu l’opportunité d’intégrer l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes durant un cursus en 2007. J’avais le désir profond de m’ouvrir à une voie artistique.
Et puis la vie, à cette époque, m'a conduite sur un autre chemin.

 

Le textile et la naissance d'une passion 

Celui de la maternité. L’arrivée de mes enfants Chiara en 2011 et Simon en 2013 a éveillé en moi une véritable passion pour la matière textile.
De ces deux étincelles est née le projet Les Belles Canailles, une marque de linge de lit sensorielle à destination des enfants.

 

Sur le chemin d'une fabrication éthique 

La genèse des Belles Canailles m'a poussée à explorer la fibre textile et toute sa filière. Je souhaitais comprendre les points noirs de cette industrie et trouver les meilleures alternatives et ce, à tous les échelons de la chaîne.

Cette quête me conduira auprès de nombreux professionnels garants d’un précieux savoir-faire textile. A travers eux, le projet Les Belles Canailles a pu se construire. Et par ricochet, c’est à travers eux que je me suis enrichie. Des tisseurs de lin Vosgien m’ouvriront les portes de leur manufacture pour me montrer le processus de transformation d’une fibre en étoffe. Ma rencontre avec Cédric Plumet, tisseur d’exception, affutera mon oeil en matière de qualité d’étoffe. Il me prouvera au passage qu’avec de la détermination, un rêve peu devenir réalité. Sandrine Rozier et Lise Camouin m'ouvriront quant à elles au savoir-faire de la teinture naturelle. Julie Archer enseignante à l’Atelier Chardon Savard apportera un second souffle au projet et me conduira auprès de Clémence Regnier, une ennoblisseuse textile. Son savoir-faire de teinturière me permettra de construire la première collection de la marque Les Belles Canailles.

Pour découvrir cette collection, je vous invite à cliquer sur ce lien.

 

En toile de fond, un cheminement personnel 

La conception de la marque Les Belles Canailles s'est accompagnée d'un cheminement plus personnel : une quête de re-connexion. A plusieurs reprises, la vie m'a amenée à perdre le lien avec mon essence profonde : le lien à mon corps, à ma sensibilité, à mes ressentis et à ma créativité.
Pour pouvoir exprimer pleinement son authenticité nous avons besoin d'être relié à notre corps et plus spécifiquement à nos sensations. Si nous sommes coupé d'une partie de nous-même, nous ressentons un manque, une dé-connexion. 
Dans cette quête de re-connexion, la couleur et la matière textile ont toujours été des balises pour retrouver ce lien subtil et vital.

C'est le fruit de cette quête que je souhaite transmettre à travers des ateliers mêlant ma sensibilité à la couleur, des techniques de lâcher-prise et mon savoir-faire de teinturière. 

Pour en savoir plus sur ces ateliers, rdv sur ce lien. 

Estelle