Une histoire de passion et de belles rencontres

Les Belles Canailles - la marque - Estelle Petcusin la fondatrice
Les Belles Canailles c'est la conjugaison de ma sensibilité pour la couleur, de ma passion pour la matière textile et de mon attirance pour l'artisanat. C'est aussi le désir profond de placer la nature et les humains au coeur de la fabrication.

    LA COULEUR

    J’ai toujours été sensible aux couleurs, j’aime l’idée qu’elles puissent influencer l’état émotionnel. Avec un Bac ES en poche, j’ai eu l’opportunité d’intégrer l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes durant un cursus en 2007. J’avais le désir profond de m’ouvrir à une voie artistique.

     

    LE TEXTILE, LA NAISSANCE D’UNE PASSION

    L’arrivée de ma fille en 2011 a éveillé en moi une véritable passion pour la matière textile. Pour elle, je me suis mise à la couture avec le désir de lui concevoir de belles pièces pour habiller son lit. Elle m’a également donné la force d’aller au bout de ce projet : “si je n’arrive pas à aller vers ce qui m’anime, qu’est ce que je vais pouvoir lui transmettre ?”

     

    VERS UNE CHAÎNE DE FABRICATION RESPONSABLE

    En devenant mère, j’ai aussi remis à plat mon mode de consommation. J’ai grandi avec l’idée de devoir préserver les ressources naturelles. Ce qui est en totale contradiction avec ce que nous impose le modèle consumériste dans lequel nous baignons. Ce modèle économique produit à outrance des produits sans aucune conscience humaine et environnementale. C’est ce qui m’a poussé à me pencher sur l’industrie textile et plus particulièrement l’éco-conception.
    L’idée de créer une marque responsable pour la chambre des enfants a commencé à germer.

     

    UN CHEMINEMENT PONCTUE DE BELLES RENCONTRES

    Dès lors, je suis plongée dans la fibre et ai remonté peu à peu toute la filière textile. Je voulais comprendre les points noirs de cette industrie et trouver les meilleures alternatives et ce, à tous les échelons de la chaîne.
    Depuis 2015, cette quête me conduira auprès de nombreux professionnels garants d’un précieux savoir-faire textile. A travers eux, le projet Les Belles Canailles a pu se construire. Et par ricochet, c’est à travers eux que je me suis enrichie. Des tisseurs de lin Vosgien m’ouvriront les portes de leur manufacture pour me montrer le processus de transformation d’une fibre en étoffe. Ma rencontre avec Cédric Plumet, tisseur d’exception, affutera mon oeil en matière de qualité d’étoffe. Il me prouvera au passage qu’avec de la détermination et beaucoup de travail, un rêve peu devenir réalité. Sandrine Rozier et Lise Camouin me donneront quant à elles, le virus de la teinture naturelle. Julie Archer enseignante à l’Atelier Chardon Savard apportera un second souffle au projet et me conduira auprès de Clémence Regnier, une ennoblisseuse textile. Son savoir-faire de teinturière me permettra de construire ma première collection.
    Au plaisir de continuer cette aventure avec vous.
    Estelle