Dans l'atelier d'un femme artisan ennoblisseur textile

Artisan ennoblisseur indépendante, Clémence Regnier pratique un métier d'exception : celui de sublimer les textiles. 

De la sérigraphie (technique d'impression servant à reproduire un motif) à la mise en couleur (teinture traditionnelle et naturelle); la palette de son savoir-faire est vaste. 

J'ai eu la chance de croiser son chemin à l'occasion d'une sérigraphie. Elle m'a ouvert les portes de son atelier à plusieurs reprises pour m'accompagner notamment sur la création de la palette Collection Place aux rêves

Rencontre avec une femme artisan au savoir-faire d'exception. 

  

 

Parles nous de ton métier 

Je suis artisan ennoblisseur, c'est-à-dire que je transforme la matière textile en lui apportant ses caractéristiques esthétiques et/ou techniques.
En général j'applique à la surface du tissu les couleurs et les motifs. Mes deux médiums de prédilection sont la sérigraphie et la teinture.
Aujourd'hui indépendante, j'ai créé à Nantes, un atelier artisanal qui favorise la conception, l'expérimentation et le travail manuel. Je crée des prototypes des pièces uniques ou des petites séries sur-mesure pour les particuliers et les professionnels.

Ce qui est important pour moi dans mon métier c'est l'expérience. Ce que j'aime c'est la réinterprétation des techniques traditionnelles afin de créer des nouveaux effets textiles.

 

Ce qui t'anime 

Beaucoup de choses me passionnent dans mon métier la création de couleur et d'univers coloré, voir ses dessins apparaître sur la matière. Ce sont des choses qui me font et me feront toujours vibrer.
Ce que j'aime par-dessus tout dans mon métier c'est l'accident, la tâche, l'effet visuel involontaire c'est un peu la signature du travail manuel.

 

Son actualité 

L'année 2019 a été très riche pour moi, le plus important, je suis devenue maman d'un petit garçon qui me comble de joie.
Professionnellement, je continue mes recherches d'effet textile, à produire pour les particuliers et les professionnels. Je donne également des formations pour les particuliers et les professionnels et c'est très enrichissant.
Dans les dernières actualités, Il y a  deux autres nouvelles importantes. D'une part la prise de poste en tant que professeur d'ennoblissement textile à l'ensaama  Olivier de Serres, je suis très heureuse et très excitée de pouvoir enseigner ma passion dans un si bel établissement.
D'autre part un changement d'adresse, l'atelier déménage sur le site de l'ancien MIN  de Nantes. Il sera plus grand et plus accessible à tous les curieux qui veulent découvrir et apprendre quelques-uns de mes secrets.
 

Ce qu'elle m'a transmis

Le process d'une recherche couleur appliquée au textile. Elle m’a appris à retranscrire une couleur en "une recette de colorants » et ainsi pouvoir la reproduire.

 

Quelles sont les grandes étapes d'une création de couleur ?

On part d'un échantillon de couleur, c'est notre référence. On commence par en faire son analyse en s’interrogeant sur sa hauteur de ton (est-elle de nature claire, profonde ?), sa composition (couleur dominante et secondaires).

A partir de cette analyse on va établir une recette couleur en se basant sur les principes de la trichromie ( reproduction des couleurs à partir des 3 primaires). Nos ingrédients étant les colorants rouges, jaunes et bleus; on établit alors des parts de colorants. Pour ce bleu stone nous avons une dominante de bleu avec  hauteur de ton moyenne, le jaune et rouge en moindre proportion. Notre recette bleu stone sera composée d'une grande part de colorants bleu et de petites parts de colorants jaune et rouge. 

Une fois notre recette établit on dissout nos colorants dans de l'eau et on va pouvoir commencer à faire monter progressivement notre couleurs sur le tissu. La température de l'eau est importante et cette étape de réalise en plusieurs temps (montée en température, observation de la couleur, ajout des colorants). C’est un travail minutieux qui demande d’avoir l’oeil et nécessite rigueur et passion.